Le management éthique pourrait-il consolider la confiance entreprise/ salariés. En effet, l’un des défis majeurs d’une entreprise est de savoir concilier le bien-être des employés avec l’efficacité, la compétitivité et la performance. Si plusieurs entreprises tunisiennes ont commencé à pratiquer le management éthique, Techcare group est allé plus loin et a appliqué la démarche de management éthique dans son intégralitéen mettant en place une approche participative en parallèle.

Nécessité d’un management éthique

Au vu des statistiques, il est important voire vital de concilier le bien-être et la performance car il y va de la santé des employés.

En effet, une mauvaise santé mentale est la 4ème cause la plus importante d’incapacité au travail. Par contre le bien-être en entreprise favorise l’efficience économique et à l’harmonie et la paix sociale. Le bien être va être source de collaboration entre les collaborateurs ce qui favorise l’image interne et externe de l’entreprise.

Le management éthique dans une entreprise va mettre en œuvre des pratiques managériales qui favorisent le bien-être des collaborateurs. Il va donc construire une sorte de coopération sur la base d’une reconnaissance réciproque entre les salariés et l’entreprise.

C’est pour cela que chez Techcare Group, le principe de management éthique est respecté via le comportement de son manager. En effet, ce dernier exerce un fort leadership pour mieux donner un sens au travail de son équipe. Par ailleurs, il cherche avant tout à montrer l’exemple en adaptant une stratégie managériale de qualité sur la base de la prudence, la modération et le courage. Enfin il cherche à faire circuler l’information le mieux possible et  surtout récompenser les salariés les plus méritants.

Les 5 démarches clés à suivre pour mettre en place un management éthique

Pour mettre en place et réussir le management éthique, il faut respecter plusieurs démarches dont les 5 types de management suivants :

  1. Le référentiel des valeurs partagées : Il ne sert à rien d’écrire une charte et de ne pas la respecter. Pour cela il est nécessaire de voir comment traduire ses différents éléments de manière pratique.
  2. Le sens : Pour cela il faut répondre au besoin de comprendre.
  3. Le respect : Il suffit de traiter les collaborateurs de manière respectueuse en respectant les différentes spécificités de chacun.
  4. L’associatif : Une construction collaborative des meilleures solutions.
  5. Les responsabilités : Pour y arriver, il est important de pouvoir décider, trancher et enfin déléguer les décisions.

En résumé, il faut comprendre que le bien-être est une notion imprégnée de fragilité. A ce titre un seul paramètre peut dysfonctionner et ceci peut déstabiliser l’organisation du travail. Le manager éthique a un rôle essentiel à jouer : Il est la principale source d’inspiration des collaborateurs du moment qu’il optimise non seulement la performance de tous mais aussi de l’organisation.

Pour plus d’informations, nous vous invitons à visiter notre site http://www.techcare-group.tn