Tout employé, qu’il soit cadre ou ouvrier a déjà travaillé en équipe. Mais il lui arrive parfois de ressentir que l’apport est inégal entre les membres de l’équipe en question. Même si le travail d’équipe produit de meilleurs résultats que le travail individuel, il est possible que les efforts déployés par chacun sont très différents de ceux prodigués en groupe.

L’effet Ringelmann

La question qui se pose en premier abord est de savoir ce qu’est l’Effet Ringelmann et quelles sont ses conséquences sur l’esprit d’équipe en entreprise. Ringelmann est professeur d’ingénierie agricole qui a essayé de comparer l’effort individuel et l’effort collectif. Il a demandé à ses élèves de tirer sur une corde et a constaté que plus il y avait de participants et plus l’effort de chacun diminuait. Il en a conclu que si une seule personne tirait sur la corde, le pourcentage de sa force est de 100% alors qu’avec 8 personnes ce pourcentage serait de 49%.

En clair, en agrandissant un groupe, le pourcentage de chaque membre diminue et la performance collective reste stable. Ceci est prénommé « paresse sociale »

Comment expliquer le phénomène

Il existe 4 théories différentes qui ont tenté d’expliquer l’Effet Ringelmann :

  1. Cette théorie semble évidente parce qu’elle se base sur l’hypothèse que les membres d’un groupe se reposent sur les efforts des autres. Il devient donc difficile de calculer la part de chacun dans le travail d’équipe. Les personnes qui participent le moins vont se cacher parmi la foule des travailleurs
  2. Il est possible de comprendre l’Effet Ringelmann par une sorte de perception de l’auto-efficacité. En effet cette paresse sociale est due au fait que plus le nombre de collaborateurs augmente et moins la contribution de chacun va sembler indispensable. La motivation baissera automatiquement.
  3. Il s’avère aussi que les membres d’une équipe s’adaptent facilement au niveau de l’effort dégagé par leurs collègues.
  4. La culture joue beaucoup dans l’esprit d’équipe. En effet, selon certaines études, les occidentaux sont plus individualistes et produisent de meilleurs résultats quand ils travaillent en individuels. Les orientaux quant à eux sont plus imprégnés par la culture du groupe.

Les solutions à l’effet Ringelmann

Techcare-Group, consciente des conséquences néfastes de l’Effet Ringelmann sur son personnel va trouver des solutions adaptées. En effet, tout entrepreneur veut assurer la meilleure gestion de ses équipes pour atteindre les objectifs de performance fixés à l’avance.

Parmi toutes les solutions existantes, Techcare Group en a choisi 4 qui semblent essentielles :

  • Stimuler l’engagement des salariés en soulignant la valeur de leur travail
  • Eviter la routine en leur créant un effet de nouveauté pour les motiver
  • Identification de l’apport individuel pour faire sentir à chacun que ses efforts sont remarqués
  • Identification des personnes toujours productives

Techcare Group et son équipe managériale connaissent bien les membres de l’équipe de travail. A ce titre ils sauront agencer toutes les personnalités. Grâce à cela ils ont pu déterminer toute une stratégie qui va convenir à tous les travailleurs ce qui contrera la « paresse sociale »

Pour plus de renseignement sur le l’esprit d’équipe, visiter notre site techcare-group.tn